De tout temps les puissants (Roi, dirigeant, noble, homme de foi, responsable politique, responsable économique, etc.) ont traité et présenté le peuple comme une menace.
Cela connaît même un regain depuis le 11 septembre 2001 et la lutte contre les « pirates » sur internet.
Et si c’était l’inverse ? Si la menace pour une société durable et équitable ne venait pas d’en bas ?